Initiative de Stockholm

Initiative

Le régime de désarmement nucléaire et de non-prolifération se situe à la croisée des chemins : rivalité géopolitique, crises de prolifération, statu quo en matière de désarmement nucléaire. L’Initiative de Stockholm a pour but de donner un nouvel élan à la diplomatie du désarmement, en prenant des mesures concrètes nous remettant sur le chemin d’un monde exempt d’armes nucléaires. 

Lors de leur rencontre à Berlin en 2020, les ministres des Affaires étrangères ont adopté une déclaration à l’occasion du 50e anniversaire du Traité sur la non-prolifération (TNP), y compris une série de propositions (« jalons ») pour faire avancer le désarmement nucléaire ; il s’agit de mesures allant de la transparence totale concernant les arsenaux nucléaires, plus de retenue en matière de doctrines nucléaires et des étapes pour réduire les risques d’escalade, à la prorogation du nouveau Traité historique de réduction des armements stratégiques, une réduction plus importante des stocks et des arrangements plus vastes à l’avenir. Tous les États parties sont invités à adhérer à ces 22 jalons afin de faire progresser le désarmement nucléaire. 

L’Initiative de Stockholm s’engage à travailler avec la communauté du TNP en vue de la réussite de la Conférence des parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en août prochain. 2021 sera une année décisive pour le désarmement nucléaire.

Déclaration de Berlin et Annexe (ENG/FR)