Appel à l’action pour renforcer le respect du droit international humanitaire

Une aide humanitaire est nécessaire de toute urgence dans de nombreux conflits à travers le monde. Celle-ci n’atteint néanmoins souvent pas ceux qui en ont besoin, ou alors les travailleurs humanitaires sont pris pour cible. L’Appel à l’action humanitaire réunit des mesures concrètes et des bonnes pratiques afin de renforcer et de mieux mettre en œuvre le droit international humanitaire ainsi que les principes humanitaires à l’échelle internationale. Il indique de manière concrète comment ces mesures et pratiques peuvent aider les organisations humanitaires à fournir une aide fondée sur les besoins.

L’Appel à l’action humanitaire a déjà été approuvé par 46 pays dans le monde : l’Albanie, l’Allemagne, l’Andorre, l’Autriche, la Belgique, le Bénin, la Bulgarie, le Chili, Chypre, le Costa Rica, la Côte d’Ivoire, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, le Honduras, l’Irlande, l’Italie, le Liechtenstein, le Luxembourg, la Macédoine du Nord, les Maldives, le Mali, Malte, le Mexique, Monaco, le Monténégro, le Niger, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République centrafricaine, la République de Moldova, la République dominicaine, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, la Tunisie et l’Uruguay (dernière mise à jour : octobre 2020).

Position commune (en anglais) (PDF)
En savoir plus